vendredi 13 janvier 2023

La messe du pèlerinage - fin

 Côté musique, Angèle, organiste, et Marion, chantre




Dans la nef




Côté baptistère, la confrérie Ste Rita
et ses jolis foulards roses,

voisine des pèlerins de la route St François.



Les fidèles de la route St Babolein
et leur point de vue sur l'autel

Procession de communion

Les remerciements du curé

L'envoi





Rendez-vous pour le pèlerinage 2023!


Merci à Claude Billon pour ces photos. 
Droits réservés.


jeudi 12 janvier 2023

La messe du pèlerinage 2022 (suite)


Chant d'entrée 

Le sermon

L'offertoire


Encensement de l'autel


Consécration du Pain

Nous remercions Claude Billon pour ses photos. 
Tous droits réservés.

mercredi 11 janvier 2023

Arrivée et messe du samedi 3 décembre

Hormis deux tentes qui accueillent les pèlerins, l'une tenue par les lycéens qui servent de revigorantes boissons chaudes, l'autre animée par les chants de la Confrérie Ste Rita, tout est calme devant Notre Dame du Rosaire, ce samedi 3 décembre peu avant 18 heures.
Les derniers pèlerins se rassemblent pour une haie d'honneur à la statue pèlerine, qui a connu quelques digressions avant d'arriver.




 A l'intérieur, les pèlerins et les fidèles, recueillis, accueillent la frêle silhouette sur son coussin de fleurs virginales.


Puis arrive le cortège des clercs










que ferme Mgr Blanchet.

Nous remercions Claude Billon pour ses photos. 
Tous droits réservés.
 




 

samedi 10 décembre 2022

Premières photos souvenir

 

Effigies en bois de ND des Miracles et bannières
attendent les chapitres de St Nicolas
Atmosphère de recueillement.
Vénération de la statue débarrassée de sa vitrine protectrice
et photos!
Le père Benoît, curé de St Nicolas, oriente la prière des fidèles 
reprenant pour chaque groupe présentation et oraisons mariales.
Et voilà les premiers pèlerins qui s'élancent



Arrivée de la route Notre Dame des Mèches,
de St Christophe de Créteil,
avec en tète le Père Jacques, curé,
 et Karen, vaillante chef de route.


La route St Hilaire se présente aux portes du sanctuaire,
animée par les chants joyeux de la Confrérie Sainte Rita.


Merci à Olivier pour ses photos!

vendredi 2 décembre 2022

Méditations des Mystères Douloureux

 Offertes par Sœur Marie de l'Annonciation, OVM, pour le pèlerinage 2022.

Prière du Rosaire Méditation des mystères douloureux

Introduction : Le Christ Jésus …C’est lui qui est notre paix, (Ép.2, 14.16)

A l’heure de l’épreuve, tous les mots sont de trop. Il nous semble être devant un mur écrasant, sans issue. La voie semble irrémédiablement bouchée. Dans l’Evangile, on ne trouve aucun discours de Jésus sur la souffrance. Pas de discours mais un acte unique, un acte dans lequel il nous aime jusqu’au bout : le don de sa vie sur la Croix.  Quand la route est dure, trop dure, c’est le seul chemin à emprunter pour trouver la paix et la joie : Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez  sous le fardeau, et moi je vous soulagerai.» (Mt 11, 28) Aller  à Jésus sur la Croix : C’est le chemin que la Vierge Marie a emprunté, elle qui est restée debout au pied de la croix avec le disciple bien-aimé. Par la méditation des mystères douloureux du Rosaire, allons à Jésus sur la Croix : nous trouverons là le chemin de la vraie  vie et de la vraie paix ! Prenons dans cette méditation toutes les douleurs de l’Humanité, prenons chaque être humain, un à un dans notre prière sans exclure personne.

Premier mystère: L’agonie de Jésus

Il disait : « Abba…Père, tout est possible pour toi. Eloigne de moi cette coupe. Cependant, non pas ce que moi, je veux, mais ce que toi, tu veux ! »(Mc 14, 36)

Tandis que Jésus ressent tristesse et angoisse et qu’il tombe face contre terre pour se plonger dans une  prière ardente, les disciples dorment. « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de prier une heure avec moi ? » (Mt 26, 40) La solitude est la compagne de nos grandes souffrances  et de nos grandes joies. Ces moments où il semble que personne ne peut nous rejoindre, personne ne peut communier à ce que nous vivons. Personne ? Si, quelqu’un est toujours là, toujours proche, intimement uni à notre être : le Seigneur Jésus Christ est là ! Il ne dort pas ! Cet espace de solitude est le lieu réservé à Dieu. Je ne trouverai de consolation et cette communion profonde qu’en Dieu ! Que faire quand je me sens ainsi seul(e) dans ma souffrance ? Accepter cet espace immense, accepter qu’il soit creusé dans l’attente d’une consolation sans chercher à le remplir par autre chose que par Dieu. Lever les yeux vers Jésus sur La Croix, ouvrir ma Bible pour lire les récits de la Passion, faire un chemin de Croix. L’heure viendra où cet espace sera inondé par la paix du  Seigneur. Mais aussi aller rendre visite à une personne isolée car aller vers mon prochain éprouvé, c’est une autre façon d’aller à Jésus crucifié : ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères c’est à moi que vous l’avez fait ! (Mt 25, 40) : voilà un premier pas vers la paix.

Prions pour ceux qui sont seuls. Ils sont si nombreux dans notre monde ! Très certainement il y a quelqu’un qui se sent cruellement seul autour de moi. Et si j’allais le visiter pour passer  un temps avec lui ?

Deuxième mystère : la flagellation

Pilate prit alors Jésus et le fit flageller Jn 19, 1 Les hommes qui gardaient Jésus se moquaient de lui et le rouaient de coups (Lc 22, 63)

Prenons quelques instants de silence pour regarder cette scène….Que de violence parmi les humains ! Que de violence entre nous ! Prenons conscience que la violence est en nous, même si elle n’a pas l’occasion de se manifester. Elle peut s’exprimer par nos attitudes, par des paroles agressives, par des colères, par des médisances destructrices, par les ragots colportés. Elle peut être  présente en famille, sur les multiples écrans,  mais aussi dès que l’on sort dans la rue, en voiture, dans les transports en commun ! La violence sous toutes ses formes m’abîme et abîme le monde. Elle ne mène à rien. Jésus lui, nous montre un tout autre chemin : « mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur » (Mt 11.29)

Dans la méditation de ce mystère on a coutume de demander le fruit de mortification de la chair. Que veut dire mortifier sa chair ? Il s’agit de mourir à tous nos appétits égoïstes, notre quête de confort, à tout ce que le Pape François désignait par le terme de « divan » aux JMJ de Cracovie. Comment ?  En nous privant de quelque chose ou en acceptant avec joie un manque. C’est un chemin de liberté car on est profondément esclaves d’un tas de bricoles pour lesquelles on irait malmener notre prochain ou bien râler  alors qu’on est tellement plus heureux sans ce tas de futilités !  Il s’agit d’adopter une manière de vivre sobre, dépouillée, peut-être un peu austère mais qui contribue à nous décramponner de beaucoup de choses inutiles ou nocives et de donner le meilleur de nous-mêmes aux autres. Jésus n’est cramponné à rien ! Il donne tout ! Se  détacher oui, pour aller vers Dieu librement et vers mon prochain ! Quand je renonce à du temps passé penché sur un téléphone portable pour parler avec mon voisin, le regarder, lui sourire, lui dire bonjour ou bien pour ouvrir ma Bible ne serait-ce qu’un quart d’heure ! Quelle libération !

Un autre chemin transforme nos violences en douceurs : celui du Pardon ! Demander pardon à Dieu et aux autres vraiment, simplement, humblement.

Et un nouveau pas vers la paix !

Prions pour ceux qui souffrent dans leur corps

De quoi ai-je besoin de me détacher ? Comment vais-je faire concrètement pour lâcher tel bien, telle habitude ? Et si je demandais pardon à quelqu’un devant qui je me suis mal comporté ? Et si je me confessais ?

Troisième mystère : le couronnement d’épines

Les soldats, tressant une couronne avec des épines, la lui posèrent sur la tête, et ils le revêtirent d’un manteau de pourpre ; et ils s’avançaient vers lui et disaient : «  salut, Roi des juifs ! » Et ils lui donnaient des coups.  Jn 19, 2-3

J’habite une haute et sainte demeure, mais je suis avec qui est broyé, humilié dans son esprit. (Is 57, 15) En contemplant cette scène où notre Bien aimé Jésus est tourné en dérision, pensons à tous ceux qui endurent la souffrance du cœur, de l’esprit. C’est celle de Marie. Elle dont le cœur a été transpercé par la lance à l’heure de la Croix. Mais Marie est là debout dans l’espérance et porte tout dans l’immense amour de son cœur.

Dans la méditation de ce mystère, on demande traditionnellement la mortification de l’esprit : là encore, de quoi s’agit-il ? Nos pensées, nul ne les voit mais elles sont la source de toutes nos paroles et de nos actions.   Nos pensées ne sont pas toujours bienveillantes ! Elles ne sont pas non plus pacifiques  et pacifiées. Elles sont le lieu primordial du combat spirituel ! « Vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies, dit le Seigneur. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sont élevées mes voies au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées » (Is 55, 8-9).  Lâcher nos mauvaises pensées baignées de violence, de jalousie, d’envie, de rêve de grandeur mondaine ou bien pleines d’inquiétudes et de chagrin, de défiance à l’égard du prochain, d’interprétation des paroles et gestes de l’autre,  pour entrer dans les pensées du Seigneur. Vider nos pensés de nous-mêmes en les remplissant de Dieu : Voilà encore un pas qui nous achemine vers une paix profonde.

Prions pour tous ceux qui endurent des souffrances intérieures et des peines de cœur.

Où  les trouver les pensées de Dieu ? Dans ma Bible ! Et si je décidais d’ouvrir ma Bible un quart d’heure chaque jour ? Et puis demandons l’aide de La Vierge Marie  afin que toutes nos pensées soient source de paix pour nous-mêmes et pour les autres : « O Marie, Vierge et mère de Jésus, donnez-moi de penser, de dire et de faire, ce qui plaît le plus à Dieu et à vous-même » (prière de Ste Jeanne de France)

 

Quatrième mystère : le portement  de Croix 

Ils le menèrent dehors afin de le crucifier. Et ils requièrent, pour porter sa croix, Simon de Cyrène, le père d’Alexandre et de Rufus, qui passait par là, revenant des champs. Et ils amenèrent Jésus au lieu dit Golgotha, ce qui se traduit lieu du Crâne. Mc 15, 20-22

Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs fautes.(Is 53, 11)

Regardons  Jésus : il porte  sa Croix, épuisé par les coups et la flagellation si bien qu’il faut réquisitionner Simon de Cyrène pour l’aider. Demandons  au Seigneur de nous apprendre la patience dans les épreuves. Demandons-lui de savoir durer quand la route est dure ! Nous ne savons plus durer. Nous avons tant de mal à persévérer quand les difficultés se présentent sur notre chemin : tensions ou monotonie dans la vie  conjugale, difficultés dans l’éducation des enfants,  conflits dans nos relations humaines, usure du temps dans tous nos engagements. Apprendre à cultiver l’amour dans  l’instant présent. Apprendre à mettre de l’huile tous les jours dans nos lampes pour que jamais l’amour ne s’éteigne mais que la flamme brille de plus en plus fort au fil des jours. Aimer aujourd’hui jusqu’au bout : voilà la décision à prendre et à tenir ! Si j’aime de tout mon cœur  aujourd’hui, j’aimerai à fond toute ma vie ! Car aimer n’est pas un sentiment mais une décision, un choix qui se traduit par des actes, un don de soi-même au quotidien. Tous les saints du ciel sont là pour nous affirmer que c’est possible ! Et que c’est beau un amour vrai qui a traversé toutes les tempêtes et qui dure parce qu’il se nourrit d’actes d’amour simples et concrets chaque jour. Voilà un très grand pas pour construire la paix.

Prions pour tous ceux qui sont tentés d’abandonner sur le chemin de leur engagement. Prions pour ceux qui se découragent sur la route de la vie.

Et si je prenais la décision de donner un bon sourire à tous ceux que je croise sur mon chemin pour soutenir et encourager.  Comment suis-je fidèle à  mon devoir d’état ? Quelle décision puis-je prendre pour progresser sur ce point ?

Cinquième mystère : la mort de Jésus  

Jésus dit : « J’ai soif » Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d’une branche d’hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « C’est achevé » et, inclinant la tête, il remit l’esprit. (Jn 19, 28-30)

Au pied de la croix, Marie vit un total démenti des paroles de l’Ange à l’Annonciation (Redemptoris Mater, Jean Paul II) : mais elle croit puisqu’elle est debout ! Elle croit que la mort n’a pas le dernier mot. Elle croit que, oui, son Fils est le Fils de Dieu, le messie,  même s’il subit le châtiment des maudits. Elle croit qu’il règnera pour toujours même s’il vient de rendre son dernier souffle. Elle croit qu’il est grand même s’il meurt comme un moins que rien, comme un esclave.  Elle croit qu’il vivra même s’il vient de rendre son dernier souffle. « Bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur » (Lc 1, 45)

Marie fait confiance ! Elle a confiance à 100% dans la Parole de Dieu. Elle sait qu’il peut tout même quand tout semble perdu. Elle sait que Dieu n’a pas dit son dernier mot au moment où Jésus expire.  Et justement c’est peut-être ce qu’il nous manque à l’heure de l’épreuve : la confiance ! C’est ce qui fait qu’on a du mal à durer, à persévérer, à tenir, à continuer à marcher dans la confiance, dans la lumière du Seigneur ! Jésus est vivant ! Il est Ressuscité au matin de Pâques ! Il ne nous laisse pas seul sur notre route même quand tout s’obscurcit : nous ne sommes jamais seuls puisque Jésus est « Dieu avec nous » tous les jours ! C’est lui qui le dit ! Alors bienheureux sommes nous de croire à l’accomplissement de ce qui nous a été dit de la part du Seigneur ! « Ayez confiance, c’est moi, soyez sans crainte » (Mc 6, 50)

Prions pour tous ceux qui donnent leur vie aux autres et se dévouent sans mesure au service de leur prochain.

En ouvrant notre Evangile, gardons en mémoire une Parole comme une lumière pour notre vie quotidienne. Prenons la en note et lisons la souvent pour nourrir notre confiance en Dieu.

Bon pèlerinage à tous et paix à chacune de vos maisons !

Sœur Marie de l’Annonciation OVM

 

Chants pour le pèlerinage

 

CARNET DE CHANTS


❶ Ave Notre Dame des Miracles

 

1. Nous te chantons Vierge Marie,

Tu es la mère du Sauveur,

Par toi nous vient le salut du monde,

Nous te saluons !

 

Refrain :

Ave, ave, Notre Dame des Miracles,

Ave, Ave, notre Mère nous te prions.

 

2. Nous te chantons Vierge très pure,

Toi l’espérance des pécheurs,

Sous ton manteau nous trouvons refuge,

Nous te saluons !

 

3. Nous te chantons, Comblée de grâces,

Docile au souffle de l’Esprit,

Dieu en ton sein a fait sa demeure,

Nous te saluons !

 

 

4. Nous te chantons, Mère des hommes,

Vierge aimante au pied de la croix.

Ton Fils Jésus te confie l’Église,

Nous te saluons !

 

5. Nous te chantons, Vierge très sainte,

Humble servante du Seigneur.

Dieu fit de toi la reine du ciel,

Nous te saluons !

 

6. Nous te chantons, Reine du ciel,

Reflet de la gloire de Dieu.

Les saints, les anges sans fin t’honorent,

Nous te saluons !

 

7. Nous te chantons, Toi notre étoile,

Dont l’éclat conduit au Seigneur.

Guide nos pas, éclaire nos routes,

Nous te saluons !


 

❷ Couronnée d’étoiles

Nous te saluons,
Ô toi notre Dame
Marie, Vierge Sainte que drape le soleil
Couronnée d'étoiles, la lune est sous tes pas
En toi nous est donnée
L'aurore du Salut

1 - Marie Ève nouvelle et joie de ton Seigneur,
Tu as donné naissance à Jésus le sauveur.
Par toi nous sont ouvertes, les portes du jardin
Guide-nous en chemin, étoile du matin.

2 - Tu es restée fidèle, mère au pied de la croix,
Soutiens notre espérance et garde notre foi.
Du côté de ton fils, tu as puisé pour nous,
L'eau et le sang versés qui sauvent du péché.

3 - Quelle fut la joie d'Ève lorsque tu es montée,
Plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées,
Et quelle est notre joie, douce Vierge Marie
De contempler en toi la promesse de vie.

4 - Ô Vierge immaculée, préservée du péché,
En ton âme en ton corps, tu entres dans les cieux.
Emportée dans la gloire, sainte reine des cieux,
Tu nous accueilleras, un jour auprès de Dieu.

 

❸ TOI, NOTRE DAME, NOUS TE CHANTONS !
Toi, notre Mère, nous te prions !

1 - Toi qui portes la vie,
Toi qui portes la joie,
Toi que touche l´Esprit,
Toi que touche la croix.

2 - Toi qui donnes l´espoir,
Toi qui gardes la foi,
Toi qui passes la mort,
Toi debout dans la joie


CHEZ NOUS SOYEZ REINE

 

Chez nous soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous !
Soyez la Madone qu'on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne chez nous, chez nous !

 

2 - Vous êtes notre Mère,
Portez à votre Fils
La fervente prière
De vos enfants chéris.

3 - L'Archange qui s'incline
Vous loue au nom du ciel.
Donnez la paix divine
A notre cœur mortel.

4 - Gardez, ô Vierge pure,
O Cœur doux entre tous
Nos âmes sans souillure,
Nos cœurs vaillants et doux.

5 - Dites à ceux qui peinent
Et souffrent sans savoir
Combien lourde est la haine,
Combien doux est l'espoir.

 

 

TU AS PORTE CELUI QUI PORTE TOUT,
Notre Sauveur en ton sein a pris chair,
Porte du ciel, Reine de l'univers,
Ô Marie, nous te saluons !

1 - Par amour, ton Dieu t'a choisie, Vierge bénie.
Le Seigneur exulte pour toi, tu es sa joie !

2 - Tu accueilles, servante de Dieu, l'ange des Cieux.
La promesse en toi s'accomplit : tu as dit « oui » !

3 - L'Esprit Saint est venu sur toi, élue du roi.
Tu nous donnes l'Emmanuel, Ève nouvelle !

4 - Mère aimante au pied de la croix, tu nous reçois.
Par Jésus nous sommes confiés, à ta bonté !

5 - Dans sa gloire Dieu t'a accueillie, auprès de lui.
Tu deviens joie de l'Eternel, reine du Ciel !


 

MARIE, MERE DE DIEU
Marie, mère du Christ
Marie, mère des hommes
Reine de l'univers

1 - Dieu s'est penché sur toi
Ô Marie humble servante,
Réjouis-toi, Vierge choisie. 

 

2. Par toi le Verbe a pris chair,
Ô Marie comblée de grâce,
Réjouis-toi, Vierge bénie.

3. L´Esprit Saint te conduit,
Ô Marie, toute ta vie,
Réjouis-toi, Vierge très sainte.

4. Tu médites en ton cœur
La parole que Dieu nous donne
Heureuse es-tu, toi qui as cru. 


MARIE, TEMOIN D’UNE ESPERANCE,

Pour le Seigneur tu t’es levée,

Au sein du peuple de l’alliance,

Tu me fais signe d’avancer,

Toujours plus loin, toujours plus loin

1 - Mère du Christ et notre Mère,

Tu bénis Dieu, printemps de vie.

En toi l'Esprit fait des merveilles,

Avec amour il te conduit.

 

2 - Quelqu'un t'appelle et te visite,

Ton cœur frémit à sa venue.

C’est à l’audace qu’il t’invite,

Tu vas sans peur vers l'inconnu.

 

3 - Tu donnes chair à la Parole,

Jésus grandit dans ta maison.

Lumière et vie pour tous les hommes

Il vient t'ouvrir ses horizons.

 

4 - Sur les chemins de l'Evangile

Tu suis le Maître jusqu'au bout,

Et tu rejoins sur la colline

Ton Fils en croix souffrant pour nous.


5 - Dans le matin du jour de Pâques

Ton cœur exulte et crie de joie.

Le Christ est là, sur nos rivages,

Il est vivant et tu le crois.

 

6.- Comme un grand vent sur les disciples

L'Esprit de Dieu vient à souffler.

Tu es au cœur de cette Eglise

Où chacun doit se réveiller.

 

7.-  Pour tes enfants de l'an deux mille

Tu as des mots de vérité:

Jésus vous dit la route à suivre,

Ecoutez-le, vous revivrez !


La première en chemin, Marie

1 - La première en chemin, Marie tu nous entraînes
A risquer notre "oui" aux imprévus de Dieu.
Et voici qu'est semé en l'argile incertaine
De notre humanité, Jésus Christ, Fils de Dieu.

Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de foi,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.

2 - La première en chemin, joyeuse, tu t'élances,
Prophète de celui qui a pris corps en toi.
La Parole a surgi, tu es sa résonance
Et tu franchis des monts pour en porter la voix.

Marche avec nous, Marie, aux chemins de l'annonce,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.

3 -La première en chemin, avec l'Eglise en marche,

Dès les commencements, tu appelles l'Esprit.
En ce monde aujourd'hui, assure notre marche

Que grandisse le corps de son fils Jésus Christ.

Marche avec nous, Marie, aux chemins de ce monde,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu
.

4 – La première en chemin, aux rives bienheureuses

Tu précèdes, Marie, toute l’humanité.

Du Royaume accompli tu es pierre précieuse

Revêtue du soleil, en Dieu transfigurée !

Marche avec nous, Marie, aux chemins de nos vies,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu
.

aaaaa

 

Chante alléluia au seigneur

Chante alléluia au Seigneur,

Chante alléluia au Seigneur,

Chante alléluia, chante alléluia,

Chante alléluia au Seigneur.


 

CHANTEZ AVEC MOI LE SEIGNEUR

 

Chantez avec moi le Seigneur,
Célébrez-le sans fin.
Pour moi il a fait des merveilles,
Et pour vous il fera de même.

1 - Il a posé les yeux sur moi,
Malgré ma petitesse.
Il m'a comblée de ses bienfaits,
En lui mon cœur exulte.

2 - L'amour de Dieu est à jamais
Sur tous ceux qui le craignent.
Son nom est saint et glorieux,
Il a fait des merveilles.

3 - Déployant son bras tout-puissant
Il disperse les riches.
Aux pauvres il donne à pleines mains,
A tous ceux qui le cherchent.

4 - Il se souvient de son amour,
Il élève les humbles.
Il protège et soutient son peuple,
Il garde sa promesse.

 

 

 

⓫ Marie, toi l’humble servante

 

Marie, toi l’humble servante

Tu as enfanté ton créateur ;

Marie, Vierge bienheureuse,

Notre Mère, nous te prions.

 

Nous te choisissons aujourd’hui, ô Marie,

En présence de toute la cour céleste,

Pour notre Mère et notre Reine.

 

Nous te livrons et consacrons en toute soumission et amour,

Nos corps et nos âmes ; nos biens intérieurs et extérieurs,

Et la valeur même de nos bonnes actions passées présentes et futures.

 

Nous te laissons un entier et plein droit, de disposer de nous

Et de tout ce qui nous appartient, sans exception, selon ton bon plaisir,

A la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité.

 

Tiré de la prière de Consécration de St Louis-Marie Grignon de Montfort

12 Vierge Sainte

1 - Vierge Sainte, Dieu t'a choisie,

Depuis toute éternité,
Pour nous donner son Fils bien-aimé,
Pleine de grâce nous t'acclamons.
Ave ! Ave ! Ave Maria !

 

2 -  Par ta Foi et par ton Amour,

 Ô servante du Seigneur !

Tu participes à l’œuvre de Dieu,

Pleine de Grâce nous te louons.

 

4 - Ô Marie, Refuge très sûr
Pour les hommes, tes enfants,
Tu nous comprends et veilles sur nous,
Pleine de grâce nous te louons.

 

 

5 - Tu demeures près de nos vies,
Nos misères et nos espoirs,
Pour que la joie remplisse nos cœurs :
Pleine de grâce, nous t'acclamons

 

3 - En donnant aux hommes Ton Fils,
Mère riche de bonté,
Tu fais la joie de Ton Créateur,
Pleine de grâces, nous t'acclamons.

6 - Rendons gloire au Père très bon
À son fils ressuscité
Au Saint-Esprit qui vit en nos cœurs
Dans tous les siècles des siècles, amen

 

 

13 Marie douce lumière

 

1. Bénie sois-tu, Marie,

Ton visage rayonne de l’Esprit.

Sa lumière repose sur toi,

Tu restes ferme dans la Foi.

 


Marie, douce lumière,

Porte du ciel, temple de l’Esprit

Guide-nous vers Jésus et vers le Père

Mère des pauvres et des tout petits

 

2. Bénie sois-tu, Marie,

 En ton sein, tu portes Jésus Christ

Le créateur de tout l’univers,

Le Dieu du ciel et de la terre.

3. Bénie sois-tu, Marie,

La grâce de Dieu t’a envahie,

En toi, le Christ est déjà Sauveur,

De tout péché il est vainqueur.


 

14 reGARDE l’ETOILE

 

1. Si le vent des tentations s'élève, 
Si tu heurtes le rocher des épreuves. 
Si les flots de l'ambition t'entraînent, 
Si l'orage des passions se déchaîne : 

R. Regarde l’étoile, invoque Marie, 
Si tu la suis, tu ne crains rien !
 
Regarde l’étoile, invoque Marie,
 
Elle te conduit sur le chemin !
 

 

 

1.       Dans l'angoisse et les périls, le doute, 
Quand la nuit du désespoir te recouvre.
 
Si devant la gravité de tes fautes
La pensée du jugement te tourmente :
 

 

2.       Si ton âme est envahie de colère, 
Jalousie et trahison te submergent.
 
Si ton cœur est englouti dans le gouffre,
 
Emporté par les courants de tristesse :
 

 

3.       Elle se lève sur la mer, elle éclaire, 
Son éclat et ses rayons illuminent.
 
Sa lumière resplendit sur la terre,
 

Dans les cieux et jusqu'au fond des abîmes.

CODA
Si tu la suis, tu ne dévies pas, 
Si tu la pries, tu ne faiblis pas. 
Tu ne crains rien, elle est avec toi, 
Et jusqu’au port, elle te guidera.
 


 

15 VOUS RECEVREZ UNE FORCE CELLE DE L’ESPRIT SAINT

Vous deviendrez des Apôtres en Son Nom élevez les mains
En Son Nom élevez les mains

Viens Saint Esprit embraser les nations
Viens Saint Esprit sur cette génération
Viens Saint Esprit embraser les nations
Viens Saint Esprit sur cette génération


Vous partirez sur les routes proclamer Jésus est la Vie
Et vous n’aurez aucun doute embrasés par le Saint Esprit
Embrasés par le Saint Esprit


16 Je T’exalte ô Roi mon Dieu

Je t'exalte ô Roi mon Dieu
Je bénis ton nom à jamais,
Je veux te bénir chaque jour,
Louer ton nom toujours et à jamais.

 

1 - Le Seigneur est tendresse et pitié,
Il est lent à la colère et plein d'amour,
Le Seigneur est bonté envers tous,
Ses tendresses vont à toutes ses œuvres.

2 - Je veux te bénir chaque jour,
Louer ton nom toujours et à jamais !
Dieu grand est louable hautement,
Point de mesure à sa grandeur.

3 - Que tes œuvres, Seigneur te rendent grâce,
Que tes amis, bénissent ton nom,
Qu'ils disent la gloire de ton règne,
Qu'ils parlent ô Dieu de ta prouesse.

4 - Le Seigneur est vérité en ses paroles,
Il est amour en toutes ses œuvres,
Il retient tous ceux qui tombent,
Il redresse tous ceux qui sont courbés.

 

5 - Je veux dire la louange du Seigneur,
Que toute chair bénisse son saint nom,
Maintenant toujours et à jamais,
Alléluia, Alléluia.

(tiré du psaume 144)

 

17 LAUDATE DOMINUM

 

Laudate Dominum, laudate Dominum,

Omnes, gentes, Alleluia ! (bis) Laudate Dominum, laudate Dominum,

Omnes, gentes, Alleluia ! (bis)


 


 

18 LAUDATE mARIAM

 

Laudate, laudate, laudate Mariam ! (bis)

 

1 - Ô Vierge Marie,

 entends près de Dieu

Ton peuple qui prie :

Exauce ses vœux.

 

 

 

2 – Unis aux saints anges

Devant ton autel Reçois nos louanges, Ô Reine du Ciel

3 – Le Verbe adorable

Fait homme pour nous,

De toi Vierge aimable, Veut naître humble et doux

19 Ecoute ton dieu t’appelle

 

Écoute, ton Dieu t'appelle : « Viens, suis-moi » !
Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui :
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie (bis) !

1. Accueille le Christ,

Il est ton sauveur,

 la vie que le Père donne en abondance,
Lui la vraie lumière, la vérité qui rend libre :

 Sa parole vient réveiller ton cœur.

3. Cherche son visage, écoute sa voix!

 Dans l'humble prière découvre sa joie,
Cherche sa présence au milieu de l'église!

De lui seul jaillit la plénitude.

 

2. Quitte le cortège de l'indifférence,

Laisse les sentiers de ton désespoir,
Détourne les yeux des mirages qui séduisent;

Tu as soif d'un amour vrai et pur.

4. En toutes les œuvres d'amour et de vie

Porte témoignage au feu de l'Esprit,
Proclame à tes frères l'évangile de la paix!

 Ne crains pas il fait route avec toi.

 


 

20 Jubilez criez de joie

Jubilez ! Criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !
Venez le prier dans la paix ; témoigner de son amour
Jubilez ! Criez de joie ! pour Dieu notre Dieu.


1 - Louez le Dieu de lumière
Il nous arrache aux ténèbres
Devenez en sa clarté
Des enfants de sa lumière.

2 - Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs
Au Dieu de miséricorde
Laissez-vous réconcilier
Laissez-vous transfigurer

 

 

3 - Notre Dieu est tout amour
Toute paix toute tendresse
Demeurez en son amour
Il vous comblera de Lui

4 - À l'ouvrage de sa grâce
Offrez toute votre vie
Il pourra vous transformer
Lui, le Dieu qui sanctifie.

5 - Louange au Père et au Fils
Louange à l'Esprit de gloire
Bienheureuse Trinité :
Notre joie et notre vie !

 

21 QUE VIVE MON AME A TE LOUER

 

Que vive mon âme à Te louer !

Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route,

 Ta parole, Seigneur, Ta parole, Seigneur.


 

1 - Heureux ceux qui marchent dans Tes voies, Seigneur !

De tout mon cœur, je veux chercher Ta parole,

Ne me délaisse pas, Dieu de ma joie.

 

2 – Heureux ceux qui veulent faire Ta volonté !

Je cours sans peur sur la voie de Tes préceptes

Et mes lèvres publient Ta Vérité.

 

3 – Heureux ceux qui suivent Tes commandements !

Oui, plus que l’or, que l’or fin j’aime Ta loi,

Plus douce que le miel est Ta promesse.

 

4 – Heureux ceux qui méditent sur la sagesse !

Vivifie-moi, apprends-moi Tes volontés ;

Dès l’aube, de Ta joie, Tu m’as comblé.

22 Je suis dans la joie (Glorious)

Je chanterai de tout cœur
Les merveilles de Jésus mon Seigneur

Il m’a ôté des ténèbres
Il m’a délivré de tout péchés (bis)


Je suis dans la joie, une joie immense
Je suis dans l’allégresse, car mon Dieu m’a libéré
Je suis dans la joie, une joie immense
Je suis dans l’allégresse
Car mon Dieu m’a libéré


Car mon Dieu est fidèle
Il ne m’abandonne jamais
Je n’ai plus rien à craindre
Car mon Dieu m’a libéré (bis)

 

23 Que ma bouche chante ta louange

 

1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie, 
Que ma bouche chante ta louange
Tu es pour nous un rempart, un appui, 
Que ma bouche chante ta louange
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur, 
Que ma bouche chante ta louange. 
Notre confiance est dans ton nom très saint ! 
Que ma bouche chante ta louange

R. Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, 
Sois loué pour tous tes bienfaits. 
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, 
Ton amour inonde nos cœurs. 
Que ma bouche chante ta louange.

 

 

2. Seigneur, tu as éclairé notre nuit,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es lumière et clarté sur nos pas,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi !

Que ma bouche chante ta louange.

3. Tu viens sauver tes enfants égarés,
Que ma bouche chante ta louange.
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour, Que ma bouche chante ta louange.
Dans leur angoisse, ils ont crié vers toi, Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu entends le son de leur voix ! Que ma bouche chante ta louange


 

24 Le Seigneur fit pour moi des merveilles,

 Saint est son nom.

 

1 - Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur.

2 - Il s'est penché sur son humble servante, Désormais tous les peuples me diront bienheureuse.

3 - Le Puissant fit pour moi des merveilles, Saint est son nom !

4 - Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.

5 - Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

6 - Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

7 - Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

8 - Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour.

9 - De la promesse faite à nos pères en faveur d'Abraham et de sa race à jamais.

10 - Gloire au Père, au Fils, au Saint Esprit, maintenant et à jamais, dans les siècles des siècles.


25 AVE, AVE, AVE MARIA

 

1 – Les saints et les anges en chœurs glorieux

Chantent vos louanges Ô Reine des cieux.

 

Ave, Ave, Ave Maria (bis)

 

2 – Comme aux temps antiques, chanta Gabriel,

Voici mon cantique, ô Reine du ciel.

 

Devant votre image, voyez vos enfants,

Agréer l’hommage de leurs fervents.

 

3 - Soyez le refuge des pauvres pécheurs,

Ô Mère du Juge qui sonde les cœurs.

 

4 - Ecoutez ô Mère qui nous aimez tant,

Cette humble prière que font vos enfants.

 

5 - Au salut du monde pour mieux travailler

Qu’une foi profonde nous aide à prier.

 

6 – La terre est en fête, Dieu vient nous sauver,

L’Eglise répète le chant de l’Ave.

 

7 – Aux grâces nouvelles sachons obéir,

Car Dieu nous appelle à nous convertir.


 

26 SOUS TON VOILE DE TENDRESSE

 

1. Sous ton voile de tendresse,
Nous nous réfugions.
Prends-nous dans ton cœur de mère
Où nous revivrons.
Marie, Mère du Sauveur,
Nous te bénissons.

 

Marie, notre mère,
Garde-nous dans la paix.
Refuge des pécheurs,
Protège tes enfants.

 

 

2. Quand nous sommes dans l’épreuve,
Viens nous visiter.
De tous les dangers du monde,
Viens nous délivrer.
Marie, Mère du Sauveur,
Prends-nous en pitié
.

 

3. Marie, Vierge immaculée,
Apprends-nous à prier.
Que demeurent dans nos cœurs,
Le silence et la paix.
Marie, Mère du Sauveur,
Veille à nos côtés.


aa

CANONS

 

27 Jésus, Toi qui as promis

 

Jésus, Toi qui as promis d’envoyer l’Esprit

À ceux qui te prient,

Ô Dieu, pour porter au monde ton feu,

Voici l’offrande de nos vies.

 

aaa

 

28 MAGNIFICAT

(Taizé)


Magnificat,  magnificat,

 magnificat anima mea Dominum

Magnificat,  magnificat, magnificat anima mea !

                       

                        aaa

29 Ô Marie prends nos prières

Ô Marie, prends nos prières,

Purifie-les, complète-les,

Présente-les à ton Fils !


 

30 Criez de joie

Criez de joie, vous les pauvres de cœur,

Vous les enfants bien-aimés du Seigneur

Ouvrez les yeux, car le Royaume est là,

Voici pour vous le Sauveur.

 

1. Je bénirai le Seigneur en tout temps,

Mon âme exulte et jubile en mon Dieu.

Que les petits écoutent et crient de joie,

Heureux, car ils verront Dieu.

 

2. Venez chanter, magnifier le Seigneur,

Quand je L’appelle, toujours Il répond.

De mes frayeurs, Il vient me délivrer.

Son nom de gloire est puissant.

 

3. Tournez les yeux, regardez notre Dieu.

Qui Le contemple, par Lui resplendit.

Un pauvre crie, le Seigneur lui répond.

Voyez, le Seigneur est bon.

 

4. Heureux celui qui prend refuge en Dieu,

Qui Le choisit ne manquera de rien.

Écoute-Le, et recherche la paix,

En Lui, fais ce qui est bien.

 

 

31 Comment ne pas te louer

Comment ne pas te louer,(bis)
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus
Comment, comment

Quand je regarde autour de moi
Je vois ta gloire
Seigneur Jésus, je te bénis
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus
Comment, comment

Quand je regarde autour de moi
Je vois mes frères
Seigneur Jésus, merci pour eux
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus
Comment, comment

 

32 NOUS TE RENDONS GRACE

 

R. Nous te rendons grâce
Pour tant de tendresse,
Tu donnes l’eau vive
Par ton cœur transpercé,
Nous te bénissons
Pour tant de merveilles,
Tu donnes la vie, tu donnes l’Esprit.

 

1. Dieu, c’est toi mon Dieu, c’est toi que je cherche,
Toute ma chair après toi languit.
Je veux ton amour pour guider ma vie,
Mon âme a soif, a soif de toi.


 

2. Mes lèvres diront sans fin ton éloge,
Toute ma vie, je veux te bénir.
Je veux à ton Nom élever les mains,
Mon âme a soif, a soif de toi.

3. Quand je songe à toi, quand j’espère en toi,
Quand je t’appelle toujours tu réponds.
Alors je jubile, en paix sous tes ailes,
Mon âme a soif, a soif de toi.

4. Et quand je te cherche, tu te laisses trouver,
Rassasie-moi de ta présence.
Je suis une terre altérée, sans eau,
Mon âme a soif, a soif de toi.

 

33 Si le Père vous appelle

1- Si le Père vous appelle à aimer comme il vous aime,
Dans le feu de son Esprit, bienheureux êtes-vous !
Si le monde vous appelle à lui rendre une espérance,
A lui dire son salut, bienheureux êtes-vous !
Si l'Eglise vous appelle à peiner pour le Royaume,
Aux travaux de la moisson, bienheureux êtes-vous !

 

Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !
Car vos noms sont inscrits pour toujours dans les cieux !
Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !
Car vos noms sont inscrits dans le cœur de Dieu !

2-Si le Père vous appelle à la tâche des apôtres,
En témoins du seul Pasteur, bienheureux ...

Si le monde vous appelle à l'accueil et au partage
Pour bâtir son unité, bienheureux êtes-vous !
Si l'Eglise vous appelle à répandre l'Evangile
En tout point de l'univers, bienheureux ...

3-Si le Père vous appelle à quitter toute richesse
Pour ne suivre que son Fils, bienheureux

Si le monde vous appelle à lutter contre la haine
Pour la quête de la Paix, bienheureux...!
Si l'Eglise vous appelle à tenir dans la prière,
Au service des pécheurs, bienheureux ...

 

4-Si le Père vous appelle à parler de ses merveilles,
A conduire son troupeau, bienheureux ...
Si le monde vous appelle à marcher vers la lumière
Pour trouver la vérité, bienheureux ...
Si l'Eglise vous appelle à semer avec patience
Pour que lève un blé nouveau, bienheureux ...

5-Si le Père vous appelle à montrer qu'il est tendresse,
A donner le pain vivant, bienheureux..

Si le monde vous appelle au combat pour la justice,
Au refus d'être violents, bienheureux ...
Si l'Eglise vous appelle à l'amour de tous les hommes
Au respect du plus petit, bienheureux .. !.


 

34 Chants portugais

 

 

Bendizemos o Teu nome, Mãe do céu, Virgem Maria,

Bendizemos à porfia O Teu Filho Salvador.

 

Aqui vimos, Mãe Querida, Consagrar-Te o nosso Amor. (bis)

 

Todo o mundo, ó Mãe bendita, Cheio está das Tuas glórias,

De perpétuas memórias, De Teu nome e Teu louvor.

 

Advogada poderosa, O universo em Ti confia,

Porque és Tu refúgio e guia, Para o justo e pecador.

 

És conforto dos aflitos, És das graças dispenseira,

És da paz a mensageira, Nossa esp’rança e nosso amor.

 


Pelos caminhos da vida, onde mil dores vão,

A Virgem Santa Maria, guia nos pela mão.

Vem connosco, vem caminhar, Santa Maria vem (bis)

 

Contigo vamos seguros, vamos lutar com ardor

Por um mundo mais humano, feito de paz e amor.

 

Se os nossos passos vacilam, vem nossa fé aclarar.

Outros irmaos que nos seguem, ô Mãe, vem amparar.

 

Mesmo que digam os homens, que nada podes mudar,

Lutas por um mundo novo, de unidade e paz.

 

Pelas estradas da vida, Nunca sozinho estás,

Contigo pelo caminho, Santa Maria vai.


Senhora, um dia descestes

 

Senhora, um dia decestes a terra que em vos sonfia

Descestes a Serra de Aire em plena Cova da Iria.

 

Salvé Regina, salvé Regina, Ora pro nobis, Maria.

Nas mãos trazieis o terço, que pende da Vossa imagem

Na fronte uma estrela de ouro, nos labios, doce mensagem.

                                                                                                                                                                

 

Ave Nossa Senhora da paz

O povo de Deus te aclama. Nossa senhora da paz.

O mundo chama por ti. Es Mãe de Deus nossa Mãe.

 

Avé, avé Nossa Senhora da paz.

A paz que o mundo nao tem so do Ceu nos vem,So tu no la das,

So tu o Virgem Maria. Rainha do mundo, Rainha da paz.


_________________________________

Nossa Senhora, Mãe de Jesus,

Dá-nos a graça da tua luz.

Virgem Maria, Divina Flor,

Dá-nos a esmola do teu amor

 

Miraculosa Rainha dos céus

Sob o teu manto tecido de luz,

Faz com que a guerra se acabe na terra

E haja entre os homens a paz de Jesus.

 

Se em teu regaço, bendita Mãe,

Toda a amargura remédio tem,

As nossas almas pedem que vás,

Junto da guerra fazer a paz!

 

Pelos velhinhos sem lar nem pão

Pelas crianças, flores em botão.

Pelos soldados que à guerra vão...

Senhora escuta nossa oração!

 

 


 

 

1.Senhora Nossa, Senhora minha

Vida e esperança, clemencia e luz

 

Salve Rainha, salve Rainha

Senhora minha,Mãe de Jesus 2x

 

2. Virgem das Dores, da Conceição

Dos pecadores tem compaixão.

 

3. Ó Mãe do céu nos ilumina

Flor de Israel, doce menina.

 

 

4. À vida Eterna, sede-nos guia

Mãe boa e terna, Virgem Maria.

 

___________________________________________________________________

 

Avé Avé Avé Maria

Avé Avé Avé Maria

 

 

1/ A Virgem Maria ,

cercada de luz,

nossa Mâe bendita

e Mâe de Jesus

 

 

2/Foi aos pastorinhos

que a Virgem falou,

desde entâo nas almas

nova luz brilhou !

 

 

3/ Com doces palavras

mandou-nos rezar,

a Virgem Maria

para nos salvar

 


 

4/ Mas jamais esqueçam

Nossos corações

Que nos fez a Virgem

Determinações.

 

5/A Virgem bendita

cante seu louvor

toda a nossa terra

nun hino de amor

 

 

CARNET DE CHANTS 

 SOMMAIRE n° des chants

 Ave, Ave, Ave Maria …............. .........................................................................25

Ave Notre Dame des Miracles.................................................................................1

Chante alléluia au Seigneur  ...................................................................................9

Chanter avec moi le Seigneur.................................................................................10

Chez nous soyez Reine ............................................................................................4

Comment ne pas te louer........................................................................................31

Couronnée d’étoiles .................................................................................................2

Criez de joie...........................................................................................................30

Ecoute ton Dieu t’appelle  .....................................................................................19

Je suis dans la joie .................................................................................................22

Je t’exalte au Roi mon Dieu...................................................................................16

Jésus, toi qui as promis (canon).............................................................................27

Jubilez criez de joie  ..............................................................................................20

La première en chemin.............................................................................................8

Laudate Dominum..................................................................................................17

Laudate Mariam.....................................................................................................18

Le Seigneur fit pour moi des merveilles................................................................24

Magnificat (Taizé)..................................................................................................28

Marie douce lumière...............................................................................................13

Marie Mère de Dieu  ...............................................................................................6

Marie témoin d’une espérance.................................................................................7

Marie, toi l’humble servante..................................................................................11

Nous Te rendons grâce...........................................................................................32

Ô Marie prends nos prières....................................................................................29

Que ma bouche chante ta louange..........................................................................23

Que vive mon âme à Te louer................................................................................21

Regarde l’Etoile......................................................................................................14

Si le Père vous appelle...........................................................................................33

Sous ton voile de tendresse....................................................................................26

Toi Notre Dame nous te chantons............................................................................3

Tu as porté Celui qui porte tout................................................................................5

Vierge Sainte..........................................................................................................12

Vous recevrez une force celle de l’Esprit Saint.....................................................15

Chants en portugais ..........................................................................................34